Traiteur écoresponsable : les détails qui comptent

Traiteur écoresponsable : les détails qui comptent

Les dépenses liées au traiteur représente en moyenne 30 à 35% du budget total du mariage. Autant dire qu’il est important de choisir votre traiteur avec soin. Mais trouver la perle rare n’est pas tâche facile. Encore moins lorsqu’on veut trouver un traiteur éco-responsable vraiment engagé !

Cela ne vous aura pas échappé, les consommateurs, et a fortiori les futurs mariés, sont de plus en plus sensibles à la saisonnalité et l’origine des produits. On s’en réjouit ! Cependant, certains professionnels, peu scrupuleux, on flairés “le truc qui fait vendre”. Sur la quasi totalité des plaquettes des traiteurs, vous trouverez désormais la mention “produits frais et de saison”. OK ! Chouette, voici un traiteur éco-responsable ! vous direz-vous. Heu …. vraiment ?

Pour aller plus loin, voici quelques questions à poser à votre traiteur pour débusquer les tentatives de green washing, mais surtout, être certain de trouver un traiteur à la hauteur de vos attentes aussi bien gustatives, qu’éthiques et écologiques. S’il commence à tirer la tronche à la première question, fuyez !

Quelles sont les alternatives végétariennes ou vegan proposées ? 

L’élevage intensif des animaux est responsable de presque 15% des émissions de gaz à effet de serre. Limiter (voire stopper) notre consommation de viande est un levier efficace pour lutter contre le réchauffement climatique et les conditions d’élevages inacceptables dans l’élevage industriel. À mon sens un traiteur engagé est un traiteur qui se pose VRAIMENT la question de l’alternative vegan ou végétarienne et qui est donc capable de proposer un VRAI menu en ce sens, et ne se contente pas d’enlever la pièce de viande de l’assiette et de ne laisser que la garniture. 

 

 

True story ...

Moi : “Il y aura 3 végétariens parmi les invités et prestataires”

Le traiteur : “Oui … bah on leur fera un filet de cabillaud, ils ne vont pas nous emmerder” !

Où se fournit-il ? 

Proposer une carte avec des produits frais et de saison c’est déjà très bien. Cependant, il ne faut pas oublier la dimension locale et directe de l’approvisionnement. Selon nous, dans l’équipe du Noyau, la démarche éco-responsable implique une démarche éthique et sociale qui se doit de soutenir la production locale et s’assurer de la juste rémunération des producteurs, notamment en diminuant le nombre d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur. 

De la même façon, même si un traiteur propose certains – ou l’ensemble de ses produits – issus de l’agriculture biologique, il est important de se poser la question de la provenance. Avons-nous envie de manger des tomates bio produites sous serres dans le sud de l’Espagne et ramassées par des armées de sans-papiers payés une misère ?

blog-mariage-inspirations-lendemain-brunch-landes-sudouest-ecoresponsable

Quelles sont les boissons qu’il propose ?

Pour les boissons aussi, il est tout à fait possible de favoriser la production locale et les circuits courts, surtout lorsqu’on est dans le sud-ouest ! Ce ne sont pas les producteurs de bon vin qui manquent. Mais, il y a également de très bonnes bières locales. Est-ce que votre traiteur en propose à sa carte ?

Ne négligez pas non plus les softs, pour les enfants ou les personnes ne consommant pas d’alcool. Demandez à votre traiteur s’il propose des jus de fruits produits localement ou des eaux aromatisées faites maison. Pour les sodas, dans la team du Noyau, on soutient le mouvement Boycott citoyen : on boycotte donc les multinationales ultra-polluantes comme Coca-cola. On ne consomme pas de Coca mais également aucune boisson venant de cette entreprise. Si vous tenez absolument à proposer des boissons gazeuses à vos invités, demander si votre traiteur peut proposer des sodas français. Dans le sud-ouest, vous avez Euskola, le soda made in Pays Basque !   

 

Comment gère t-il ses déchets ?

Pour un traiteur, la gestion des déchets peut être compliquée, notamment le jour J, en cuisine lorsqu’on est dans le feu de l’action. Mais il est possible de mettre en place différentes initiatives. Bien sûr, la première façon d’agir est de produire moins de déchets. Est-ce que votre traiteur est sensible à la démarche « zéro déchet » et met-il en œuvre des actions en ce sens ? Est-il d’accord pour ne pas servir d’eau minérale et servir des carafes d’eau ?

Ensuite, pour les déchets inévitables, pratique t-il le tri sélectif ? La question peut paraitre bête, car on se dit que désormais c’est une pratique qui fait partie des habitudes de chacun. Détrompez-vous ! Si vous voyiez certaines poubelles en cuisine après un mariage, cela fait peur … Valorise t-il ses déchets organiques, soit en compostant, soit en faisant appel à des associations spécialisées dans la valorisation de ce type de déchet comme Les détritivores ?  

N’hésitez pas à questionner votre traiteur à ce sujet. S’il fait des efforts de ce côté-là, il sera ravi de vous en dire plus !

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.