Mariage de printemps – Quelles fleurs de saison choisir ?

Mariage de printemps – Quelles fleurs de saison choisir ?

Le printemps est la saison idéale pour se marier : les jours rallongent, le soleil est souvent de la partie mais sans les grosses chaleurs, et surtout, la Nature reprend vie ! Du coup, côté fleurs, on peut se fait plaisir ! On a le choix, aussi bien en terme de variétés que de couleurs.



Nous ne pourrions pas parler des fleurs du printemps sans commencer par aborder la symbolique de cette saison. A partir du mois de mars, la lumière gagne sur la nuit, la sève remonte des racines où elle s’était réfugiée pour l’hiver et par elle, la vie reprend. La nature s’éveille, les bourgeons naissent, des ébauches de feuilles apparaissent, sur les cerisiers, pêchers, pommiers des fleurs délicates s’épanouissent directement sur les branches dénudées. Le signal est lancé, le soleil se fait de plus en plus présent, les températures augmentent, et c’est l’éclosion de toutes parts !

Les anémones, les freesias dont c’est la fin, passent le relai aux multiples tulipes, côtoient les renoncules. Les narcisses embaument, tout comme les giroflées, les coquelicots et les pavots pointent leur nez ça et là, dévoilant leurs pétales tellement fins et leur aspect froissé. Puis le lilas et son parfum délicat de retour en enfance.

Dans une seconde vague, arrivent les œillets de poète, le viburnum, et la grande star se dévoile, la pivoine !!!! Et oui, cette merveille a les faveurs de bien des personnes, et lorsque l’on peut les observer de près les voir se dévoiler en s’ouvrant délicatement, nous laissant percevoir son cœur délicat et son parfum subtil, elles peuvent être rouges, roses, blanches, des têtes parfois aussi grosses qu’une main d’adulte. Attention, cette belle dame a un saison courte, généralement pas plus d’un mois, alors il faut vite saisir l’opportunité !



Au fil des semaines, d’autres variétés nous régalent par leur volubilité, leur formes, leurs textures, leurs couleurs, leur façon de voler au vent… Des fleurs de sauge, de lin, de fenouil, de carotte, de l’euphorbe et son vert acidulé, des feuillages de noisetier, de menthe sauvage, d’aulne… Et enfin les astéracées de toutes sortes nous apportent  un air estival (la racine aster=soleil ne nous trompe pas!).



En bref, le printemps nous émerveille, car la nature est généreuse et nous révèle des nouveautés de jour en jour au fur et à mesure des 3 mois qui le composent. Les fleurs énoncées sont donc bien loin d’être exhaustives. Il suffit de lever le nez lors d’une simple balade pour s’apercevoir de cette abondance, de cette magie, la contempler, écouter et continuer d’en être subjugué. 

Qui n’est pas sensible à cet éveil ?

Même les plus blasés se laissent surprendre. Il n’y a qu’à observer les sourires qui foisonnent en même temps que les fleurs éclosent, que les oiseaux chantent et que les insectes reprennent leur ballet. 

Le printemps est universellement créateur, créatif et nous illumine de sa beauté!



Photo : Pauline Maroussia P / Los Caballeros

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.