Un mariage urbain pour limiter son empreinte écologique

Un mariage urbain pour limiter son empreinte écologique

Se marier en centre ville ?! Et si c’était une des solutions pour limiter l’impact environnemental du mariage lorsqu’on est citadin ? En plus, ça peut être canon et hyper convivial ! Si si, on  vous promet !

Bilan carbone : le déplacement, le mauvais élève …

Commençons par l’aspect un peu rébarbatif de la chose : les chiffres ! Admettons que pour les festivités, vous réunissez 100 convives dans une belle demeure en campagne, pas très loin de chez vous, disons… 30 minutes de route. Sachez que déplacer tout ce beau monde correspond au rejet de près d’une demi tonne de CO2 dans l’atmosphère !  En effet 30 min de voiture rejette 7kg de CO2, et on ne parle seulement bien du simple trajet maison-domaine. Pour les allers-retours et détours par la mairie, le parc, et autres on vous laisse faire le calcul …

Ah! La petite info vertigineuse supplémentaire pour ceux qui aiment les multiplications: on célèbre en moyenne 230 000 mariages/an. Alors si vous faites partie de ces urbains, écosensibles, qui se donnent la peine de se déplacer à vélo, de voyager en France et de manger local, pour réduire votre impact, pourquoi ne pas opter pour un mariage en ville ?

Se recentrer sur l’essentiel

Organiser un mariage en centre ville est particulièrement approprié pour les mariages en petit comité. Bien souvent, on commence par faire la liste des invités, qui grimpe vite à une centaine de personnes, voire plus selon la taille des familles respectives. On cherche ensuite un lieu, château ou domaine, isolé, dans la nature, qui saura séduire et accueillir confortablement le plus grand nombre. Un espace où l’on pourra pour coucher les plus petits et continuer à faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

Sauf que, quand on sait que 30 à 40 % des invités ne sont pas réellement des proches du couple mais plutôt des personnes que l’on se doit d’inviter par courtoisie familiale ou sociale, il est légitime, et sain,  de se poser la question de ce qu’on souhaite vraiment. Est-ce que dépenser entre 5000 et 15000 euros pour louer un lieu de réception qui peut accueillir 200 personnes, alors qu’on rêve d’un mariage intimiste, est raisonnable ? 

Avant de vous lancer dans la recherche de lieu et tout autre préparatif, posez vous à deux et listez VOS envies. Faites l’exercice. En faisant abstraction de toutes contraintes matérielles et financières, quel serait votre mariage idéal ? 

S’offrir le luxe la simplicité 

Imaginez organiser votre mariage sans avoir à courir partout, en gardant tous vos repères du quotidien. Quel plaisir de pouvoir décompresser avec vos copines dans votre spa habituel et de se préparer chez vous le matin du mariage, de faire travailler votre caviste ou votre boulanger. Et, pourquoi pas recevoir vos invités dans votre restaurant préféré pour partager ce doux moment ?! Pour ceux qui aiment être rassurés, calmes et sereins, loin du stress d’un mariage faste, se marier en ville dans un environnement fait de repères connus est un authentique bonheur.

Finis les casse-têtes de qui dormira ou ne dormira pas sur place, qui conduira, les choix cornéliens et les listings sacrificiels !  Tous vos invités pourront être à vos côtés, faire garder leurs bouts de choux par leurs baby-sitter de tous les jours et rentrer chez eux sans avoir à prendre la route.

Pour le lendemain du mariage, vous pourrez organiser un goûter sur l’herbe d’un parc, ou proposer un brunch dans votre pub préféré  par exemple, comme l’on fait Adeline et Lionel.  Simple, efficace,  et tout le monde pourra vous rejoindre d’un coup de vélo, libre et autonome ! 

 

Favoriser le local

En se mariant en ville on fait le choix de l’économie de proximité, on ne vient plus simplement consommer, prendre, mais bel et bien donner, contribuer, faire participer. Tous les acteurs de votre écosystème quotidien seront flattés et valorisés à l’idée de pouvoir vous accompagner dans ce beau projet.

C’est ainsi que vous ferez sûrement gagner 2 ou3 nouveaux clients fidèles à un restaurateur consciencieux. Ou qu’en plus de décorer sainement, vous pourriez en accord avec votre fleuriste proposer au lieu qui vous accueille de laisser comme empreinte, quelques touches de votre passage. 

À l’heure où les limitations du nombre d’invités et des déplacements sont de mise, nous espérons que cet article saura vous inspirer, et vous offrir  la perspective de vous unir, simplement et facilement afin que l’acte d’Amour reste majoritaire face a une logistique matérielle et réglementaire grandissante.

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.