Mariage d’automne, quelles fleurs de saison choisir ?

Mariage d’automne, quelles fleurs de saison choisir ?

L’automne, ses couleurs, ses odeurs, sa lumière, ses fleurs … L’automne, saison de transition, qui, au fil de son avancée nous offre les végétaux tissant le lien entre l’été et l’hiver.

Il s’agit d’une saison propice aux mariages qui se réinventent. Il y a les amoureux de l’automne et les autres. Il y a ceux qui sont heureux d’éviter les fortes chaleurs, et acceptent de prendre le risque de la pluie et de la nuit qui tombent plus tôt pour mieux se blottir au coin du feu, ils en font leur affaire et adorent ça !

L’été indien

Lors de son premier mois, dans notre belle région d’Aquitaine, nous trouverons encore certaines fleurs d’été. Les Dahlias seront toujours là, tout comme les Zinnias, les Amaranthes aux textures et aux couleurs folles, les Daucus carota (ou fleurs de carottes sauvages), l’Achillée, Roses, Cosmos, Hortensias, Immortelles et Gomphrenas. Ces 2 dernières sont aussi très prisées une fois séchées.

La liste est, bien sûr, non exhaustive elle pourrait encore s’allonger ! De plus, chaque année, les variétés produites évoluent et la nature nous réserve toujours des merveilles insoupçonnées !

Au fil des semaines et au gré de la météo, nous pourrons mêler à ces couleurs encore estivales quelques baies ou feuillages tels que la Symphorine, l’Abélia, le Cotinus. Puis la Bruyère et les Fougères qui marqueront toutes, à leur façon, l’entrée dans cette nouvelle saison. C’est aussi le retour du bien-aimé Eucalyptus, chouchou de beaucoup d’entre nous !

Le cœur de l’automne

Généralement, à partir de fin octobre (en fonction de la météo), ces fleurs se feront de plus en plus rares, mais celles qui accepteront de nous offrir encore leur beauté pourront merveilleusement cohabiter avec les magnifiques feuillages de Chêne aux merveilleux dégradés de pourpres et d’orangés, les branchages formant des structures magnifiques pour des compositions végétales et aériennes.

Prunus, Eglantier, Aubépine qui seront encore en fruits, tout comme le Laurier-tin aux baies bleu métallisé magiques, la voluptueuse Clématite sauvage… Des bouquets poétiques, épurés, aux allures de natures mortes, dans lesquels pourront se glisser quelques Anémones dont ce sera le tout début, ainsi que des Chrysanthèmes. Ces derniers, sont en France catalogués pour le deuil, fleurs typiques de la Toussaint, tout juste bonnes à fleurir les tombes. Et pourtant…certaines variétés, aux formes et aux teintes indescriptibles sont elles aussi des odes à la beauté. Quel dommage de les cantonner injustement aux cimetières ! Elles méritent aussi leur place dans vos bouquets, peut être que le temps et l’audace feront le reste…

Ahhhh et les Anémones alors ? Leur cœur noir, leurs délicats pétales et leur « collerette » que l’on n’aperçoit que lorsqu’elles sont encore fermées. Typiquement une fleur d’hiver, mais les premières nous font l’honneur d’apparaître aux abords de novembre.

Quand l’automne laisse place à l’hiver, tout doucement ….

Alors oui, c’est certain, à partir de mi-novembre il n’y aura plus beaucoup de choix de fleurs (produites localement), les variétés et les quantités seront limitées… mais si vous êtes comme nous, eco-sensible, vous comprendrez et respecterez le cycle de la nature. L’automne est une saison de transformation et de ralentissement, et si nous l’écoutions ?

Et si finalement elle nous proposait d’être créatifs et d’adapter la décoration florale de votre grand jour, d’y puiser son ambiance chaleureuse et intimiste?

De belles branches, des baies, des feuillages, quelques fleurs, cela suffit à composer un décor magnifique. Si vous y ajoutez des plantes de saison, cultivées elles aussi localement (en pots ou en composition), la boucle est bouclée. Vous et vos invités pourrez les replanter et donner une deuxième vie à votre déco, quel souvenir !!! Voir croître et grandir la plante et penser à votre union, toute une symbolique !

 

Écrire un commentaire

Your email address will not be published.